Back to News

Jumia, le premier site marchand africain ne cesse de faire évoluer son modèle

(Les Echos) D’abord commerçant traditionnel, mais en ligne, Jumia est aujourd’hui essentiellement une place de marché. Demain, il tirera une large part de ses revenus en vendant des services.

Lancé en 2012 à Lagos, capitale du Nigeria, puis très vite ensuite en Afrique du Sud, en Egypte et au Maroc, Jumia était à l’origine un site marchand « classique », qui achetait de la marchandise à des fournisseurs, la stockait pour la revendre au détail à ses clients. Un processus « assez simple », assure Jérémy Hodara, cofondateur de l’entreprise avec Sacha Poignonnec : un peu de logistique, un peu d’informatique, un peu de marketing et la mise en place de process. De fait, dans des pays brûlant les étapes de la société de consommation, le succès est au rendez-vous. Le chiffre d’affaires de Jumia atteint 29 millions d’euros la première année, et 135 millions en 2015, selon Passerelles, site d’analyses et d’informations sur le commerce et le développement durable en Afrique.

Read the full article on Les Echos